LED

La lampe LED offre une technologie extrêmement utile en matière de réparation et de  rajeunissement des tissus.

Le principe de la lampe LED est de délivrer une lumière visible capable d’être utilisée et transformée par nos cellules pour produire de l’énergie, selon un mécanisme proche de la photosynthèse. Cette énergie va permettre  la restauration des cellules lésées et la synthèse de collagène.

Le traitement par photomodulation LED présente de plus l’avantage de la simplicité pour les patients : selon les indications, une ou plusieurs séances de 5 à 20 minutes sont effectuées. Il suffit de s’allonger en exposant la zone à traiter sous lampe. La LED délivre une lumière non douloureuse, et ne nécessite pas de précaution particulière hormis le port de lunettes pour protéger la rétine. Un résultat est très souvent visible immédiatement dès la fin séance. On peut ensuite reprendre ses activités.

Le Dr COATMELLEC utilise la lampe LED principalement dans les indications suivantes :

  • En post opératoire : L’apport de séances de LED sur l’accélération de la cicatrisation, l’atténuation des cicatrices, des ecchymoses, des œdèmes et même de la douleur après tout acte chirurgical en fait un outil quasiment incontournable, particulièrement après des interventions de type réduction mammaire, abdominoplastie, blépharoplastie et lifting.
  • En photoréjuvénation : 6 à 8 séances de LED estompent les rides, unifient le teint (réduction des taches et des rougeurs), et améliorent l’éclat et la texture de la peau. En matière de rajeunissement cutané, on peut particulièrement souligner l’intérêt  des traitements combinés de la LED avec les peelings, ou la mésothérapie. L’effet combiné de la LED à ces deux techniques est très synergique en termes de résultat. De plus la LED permet de réduire considérablement la phase inflammatoire et de cicatrisation post peeling.
  • Pour l’acné : 6 à 8 séances de LED, de préférence en association avec un peeling donnent, de très bons résultats quant à la régression des lésions, mais aussi des taches rouges et des cicatrices.
  • Pour les vergetures : les vergetures récentes (rouges-violettes) sont rapidement et efficacement atténuées. Les vergetures anciennes gagnent à être auparavant passées au dermo roller. la LED permet une diminution de leur largeur, une atténuation de l’effet « fripé », et une amélioration de leur coloration.
  • Après des injections de produits de comblement (acide hyaluronique, cristaux d’hydroxyde apatite) et de toxine botulique : pour diminuer les rougeurs et les hématomes.
  • Pour la cicatrisation de toutes plaies, brûlures, ulcères veineux : nette accélération de la cicatrisation et amélioration de l’aspect de la cicatrice.
  • Pour les cicatrices anciennes, hypertrophiques, ou chéloïdes, la LED est aussi très utile.

La technologie LED, par son efficacité, son innocuité,  et l’étendue de ses indications (cicatrisation, rajeunissement cutané, réparation des tissus, action anti-inflammatoire) fait profondément évoluer  l’activité médico-chirurgicale du cabinet aussi bien dans la prise en charge des patients en post opératoire, que pour son apport en médecine esthétique.

Consulter la fiche d’information Medissol pour les patients sur la lampe LED