Réduction mammaire

La  plastie de réduction mammaire (ou mammoplastie ou plastie mammaire) est l’intervention permettant de diminuer le volume mammaire, de remonter le sein et bien souvent de diminuer le diamètre de l’aréole.

L’augmentation du poids et du volume de la glande mammaire provoque une distension cutanée responsable d’un élargissement du diamètre aréolaire et d’une chute progressive  du sein (ou ptose).

Le principe de la  plastie mammaire (ou mammoplastie) est de retirer de la glande mais aussi l’excès de peau, ce qui implique des cicatrices. Celles-ci sont situées autour de l’aréole, à la verticale sous l’aréole jusqu’au sillon sous-mammaire, et le plus souvent il est nécessaire de faire une autre cicatrice dans le sillon sous mammaire.

Malgré la rançon cicatricielle, la plastie de réduction mammaire est une intervention procurant un grand bien-être : les douleurs ou la gène dorsale liée au poids des seins, à la sensation de ballottement, et à l’attitude voutée prise inconsciemment pour cacher ses seins sont dans la plus part des cas très améliorées. Cette intervention bénéficie d’ailleurs d’une prise en charge par la sécurité sociale lorsque le volume retiré par sein est supérieur à 300 g.

Durée d’hospitalisation moyenne : 48 h.

Consulter la fiche d’information SOFCPRE* sur la réduction mammaire

*Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique

PM cas 1 profil

Réduction mammaire profil

PM cas 1 trois quart

Réduction mammaire trois quart

PM cas 1 face

Réduction mammaire face